Prix AEC - Gagnants 2014-2015

Félicitations aux lauréats 2014-2015!

Chaque année, le Programme d’apprentissage par l’engagement communautaire (AEC) de l’Université d’Ottawa souligne la contribution exceptionnelle d’un étudiant, d’un professeur et d’un partenaire communautaire.

Prix Partenaire communautaire de l’AEC : le Centre Glebe (Glebe Centre)

Glebe Centre

Le Centre Glebe est le gagnant du Prix de l’AEC pour contribution exceptionnelle dans la catégorie partenaire communautaire en 2014-2015. Le Centre Glebe fournit des soins de longue durée et des services communautaires à des résidents d’Ottawa; il élabore et met en œuvre des programmes qui améliorent la qualité de vie de ses membres. Depuis 1886, le Centre procure toutes sortes de services, notamment en matière de logement et de soutien personnel aux personnes âgées. Le Centre Glebe a été proposé par trois étudiantes qui ont participé au Programme d’apprentissage par l’engagement communautaire (AEC) dans le cadre de leur cours Approches pluridisciplinaires de l’intervention en gérontologie (GRT4120A). Tout au long de l’hiver 2015, Kayla Talbot, Tamara Noll et Sally Zhao ont pu faire personnellement l’expérience des bienfaits extraordinaires que le Centre Glebe apporte à la collectivité d’Ottawa. Les étudiantes ont souligné ensemble les efforts et le dévouement de leur superviseure de placement, Lonelle Butler, ainsi que la manière dont celle-ci les a appuyées dans leur développement de carrière. Cet engagement manifeste n’était pas seulement caractéristique de Mme Butler, sinon de tout le personnel du Centre Glebe. C’est pourquoi les étudiantes ont vécu une expérience mémorable, à tel point qu’elles ont continué à œuvrer au Centre en tant que bénévoles, même après avoir conclu leurs exigences de programme.


Prix Professeur de l’AEC : Éric Champagne

Eric Champagne

À l’automne 2014, Éric Champagne a intégré une activité d’apprentissage par l’engagement communautaire dans le cours Principes, processus et méthode d’évaluation (PAP4710). Dans le cadre de ce cours, les étudiants devaient établir des liens avec un organisme à but non lucratif et effectuer l’évaluation d’un de leur programme actif. Les étudiants devaient par la suite présenter leur évaluation à l’organisme. En tout, ce sont six étudiants qui ont individuellement sélectionné le professeur Champagne pour le prix de l’apprentissage par l’engagement communautaire pour contribution exceptionnelle dans la catégorie professeur. Selon les étudiants, l’activité leur a permis d’acquérir des compétences professionnelles, puisqu’elle mariait parfaitement la théorie et la pratique. Ils ont également souligné l’important support que leur a offert le professeur Champagne tout au long du cours.  Les étudiants ont pu, à la fin du cours, présenter un excellent produit à leur partenaire communautaire respectif et ainsi acquérir un bagage de connaissances pratiques. C’est en guise de reconnaissance que les étudiants l’ont proposé pour le prix de l’AEC.

 

Prix Étudiant de l’AEC : Isabelle Danielle Boileau

Isabelle Boileau

Isabelle Danielle Boileau, étudiante de quatrième année en sciences de la santé, a participé au Programme d’apprentissage par l’engagement communautaire dans le cadre d’un de ses cours à l’automne 2014. Isabelle a été bénévole auprès de l’Association des femmes autochtones du Canada (AFAC). Sa superviseure bénévole, Amy Nahwegahbow, désirait reconnaître son dévouement envers la communauté des femmes autochtones (Premières nations et métisses). Pendant son placement, Isabelle a fait preuve plusieurs fois d’initiative, et a constamment cherché à dépasser les attentes. Ses travaux de recherche sur les outils de santé publique, tels que les fiches d’information sur la tuberculose et les statistiques en santé des personnes âgées autochtones, ont permis à l’AFAC de comprendre les incidences de divers déterminants de la santé. Outre ses projets de recherche, Isabelle a participé à l’élaboration d’instruments d’enquête pour des partenaires potentiels, créant ainsi des liens collaboratifs entre les équipes de recherche et les communautés autochtones. L’attitude positive d’Isabelle, son travail acharné et son dévouement manifeste aux causes que soutient l’AFAC, sont les choses que sa superviseure a particulièrement appréciées en elle.

Haut de page