L’apprentissage par l’engagement communautaire, un portail vers la communauté scientifique

Publié le jeudi 19 juillet 2018

Professeur Colin Montpetit souriant

Lorsque Colin Montpetit, professeur de biologie à la Faculté des sciences, a eu vent du programme d’apprentissage par l’engagement communautaire (AEC) offert par le Centre Michaëlle-Jean pour l’engagement mondial et communautaire, il a décidé de l’intégrer à son cours de génétique (BIO 2133). Y voyant une belle occasion pour ses étudiants de s’intégrer un peu plus à la communauté scientifique et cherchant à offrir à ses étudiants une nouvelle façon de percevoir les objectifs d’apprentissage du cours, le professeur a offert le programme pour la toute première fois à l’hiver dernier. La philosophie pédagogique de M. Montpetit repose sur un apprentissage actif en salle de classe : il évalue le progrès des étudiants en regard des objectifs d’apprentissage et met à contribution la diversité de ses étudiants et du contenu des cours pour enrichir l’expérience de toutes les parties concernées. « Le programme d’AEC, c’est un moyen pour moi de fournir un environnement d’apprentissage aux étudiants qui favorise la croissance personnelle et intellectuelle au sein de la communauté, » explique M. Montpetit. « Par ailleurs, les leçons tirées du programme ne peuvent pas forcément être apprises en salle de classe. » Grâce à cette initiative d’engagement communautaire, bon nombre de ses étudiants ont déjà pu vivre leurs premières expériences de recherche et de travail pratique en biologie, expériences qui, au Département de biologie, ne surviennent normalement qu’à la quatrième année d’études.

Le professeur Montpetit était enthousiaste à l’idée de présenter le programme d’AEC à son groupe de 600 étudiants. D’ailleurs, leur intérêt pour le programme a surpassé ses attentes : 25 étudiants ont opté pour un des placements, parmi lesquels figuraient un poste d’adjoint de recherche en neurosciences à l’Hôpital d’Ottawa et un poste de bénévole pour la protection des chauves-souris auprès de la Fédération canadienne de la faune. Le professeur estime que les placements donnent aux étudiants la chance de tisser des liens avec des organisations appartenant à la communauté scientifique, ce qui peut élargir leur réseau de contacts et les aider à cheminer sur le plan professionnel. Selon lui, l’engagement communautaire fait aussi référence à une contribution active à la communauté des sciences et non seulement à la communauté au sens strictement social. Dans le cas du cours de génétique, cette communauté touchait notamment aux environnements de recherche, aux laboratoires et aux groupes éducatifs tels que Parlons sciences!

Le programme d’AEC a eu un effet favorable sur les compétences en communication des étudiants et leur compréhension des processus de pensée : cela se voyait très bien dans leurs exercices d’autoréflexion. Pour sa part, le professeur Montpetit a pu en apprendre davantage sur les placements de ses étudiants, ce qui lui a permis de mieux comprendre ces derniers. Par ailleurs, les participants ont pu exprimer leur point de vue à leur façon, que ce soit au moyen d’un blogue, d’une affiche, d’une vidéo ou d’un site Web sur le placement. Cette formule a permis au professeur de prendre connaissance des réflexions de ses étudiants quant à leur apprentissage et aux résultats obtenus.

Colin Montpetit a déjà l’intention d’intégrer l’AEC au prochain cours qu’il donnera au trimestre d’hiver. Il ajoute : « Pour tout professeur qui songe à intégrer le programme d’AEC à un cours… faites-le! Communiquez avec le Centre pour discuter avec les membres de l’équipe; ils répondront à toutes vos questions et feront preuve d’une grande ouverture. Si vous ne savez pas comment créer un lien entre l’AEC et votre cours, ils vous aideront à trouver un moyen de le faire. Quand j’ai entamé le processus, j’avais quelques idées bien arrêtées sur le programme, mais je me suis vite rendu compte qu’il peut être adapté et qu’il s’agit d’une expérience différente pour tout le monde. » Les professeurs désireux d’intégrer le programme d’AEC à leurs cours peuvent nous envoyer un message.

Par : Rougui Bah

Haut de page