Bénévole du mois - Récipiendaires pour 2017-2018

Sur cette page, vous rencontrerez certains des gens dévoués et inspirants qui font une différence et ont un impact positif sur les gens autour d'eux et sur leur communauté.


Octobre 2017 - Lise Viviane Rurangwa

Bénévole du mois d'octobre 2017 - Lise Viviane Rurangwa

Pour Lise Viviane Rurangwa, étudiante en quatrième année au baccalauréat ès sciences spécialisé en biochimie avec mineure en anglais langue seconde, l’engagement communautaire signifie « l’utilisation de ses habiletés pour le bien-être de sa communauté tout en acquérant des compétences dans un domaine souhaité ».

Lise Viviane a commencé à faire du bénévolat à l’âge de 12 ans, lorsqu’elle est devenue membre de l’Association des guides du Rwanda. Au sein de cette organisation, elle s’est impliquée dans des causes environnementales et a participé à la construction d’établissements pour les personnes les plus vulnérables. Dès ce jeune âge, elle a acquis une valeur fondamentale : celle d’utiliser son savoir-faire au service des autres, afin d’améliorer sans cesse le monde pour les générations actuelles et futures.

La jeune femme a continué à faire du bénévolat dans la région d’Ottawa-Gatineau, où elle a été réceptionniste à la paroisse Saint-Louis - Marie de Montfort, et agente de soutien au Salon du livre de l’Outaouais, aux Jeux de la francophonie canadienne et au Congrès national des sciences humaines 2015. Cette année (2017), elle a été assistante aux programmes au Centre Michaëlle-Jean pour l’engagement mondial et communautaire (CMJEMC), commis aux services administratifs à la Société canadienne du SIDA, membre de l’équipe organisatrice du concours de probabilités et statistiques auprès de la Faculté de génie à l’Université d’Ottawa et agente de soutien à l’événement Food Truck Social and Flea Market, pour la Fondation du cancer de la région d’Ottawa.

Lise Viviane raconte que son expérience de bénévolat lui a donné l’occasion d’acquérir ou de développer des compétences en communication, en organisation et en recherche, et qu’elle a appris à devenir plus autonome. « En plus d’élargir mon réseau, d’avoir différentes perspectives de carrière, le bénévolat que j’ai fait m’a permis d’avoir plus de confiance en moi », ajoute-t-elle.

Elle conseille aux étudiants et étudiantes de l’Université d’Ottawa de profiter des services qu’offre le CMJEMC, car les possibilités de travailler auprès d’organismes ayant besoin de bénévoles sont nombreuses.

Pour son dévouement et sa passion pour le bénévolat, nous sommes fiers de nommer Lise Viviane Rurangwa bénévole du mois d’octobre 2017.


Septembre 2017 - Sarah Twomey 

Sarah Twomey

Étudiante de quatrième année en sciences infirmières, Sarah Twomey s’est engagée dès son plus jeune âge à aider les autres. Au primaire, déjà, elle menait des initiatives environnementales. Puis, au secondaire, elle s’est impliquée au sein de son conseil d’élèves et de groupes philanthropiques. Décidée à donner d’elle au-delà de sa communauté locale, la jeune femme a ensuite accepté des occasions de bénévolat à l’étranger : elle a participé à la construction d’écoles au Kenya, enseigné l’anglais en Thaïlande et travaillé en tant qu’aide-infirmière au Népal. Aujourd’hui, elle offre ses services à Butterfly Children’s Hospices, un organisme de bienfaisance international qui procure des soins palliatifs aux enfants malades en Chine, et son rôle consiste à diriger la collecte de fonds au Canada.

C’est le volontariat qui a motivé Sarah à s’inscrire dans le programme de sciences infirmières. Pendant ses études universitaires, elle a tout naturellement poursuivi ses activités bénévoles. Ainsi, au cours des quatre dernières années, elle a rendu service au Club de danse de l’Université d’Ottawa, au Bureau du développement durable et à l’Association des étudiants et étudiantes de premier cycle en sciences infirmières.

Au début, Sarah songeait à travailler soit pour un organisme à but non lucratif, soit dans le milieu des soins de santé. Mais elle a appris qu’elle pouvait faire les deux en même temps. Pour elle, l’engagement communautaire ne signifie pas seulement s’impliquer, sinon s’investir entièrement dans l’organisme pour lequel on œuvre. « Chaque organisme possède, certes, son propre concept de l’engagement communautaire, mais à la fin, le but est toujours le même : contribuer au bien-être de la société et laisser une empreinte, quelle que soit sa taille », soutient la jeune femme.

À présent qu’elle s’est découvert une passion et qu’elle a acquis de précieuses compétences grâce au bénévolat, Sarah encourage ses pairs à s’impliquer à leur tour. « Quand je regarde en arrière, il n’y a pas une seule minute consacrée au bénévolat que je regrette », affirme-t-elle. « On rencontre des gens, on découvre des centres d’intérêt passionnants, et, avec un peu de chance, on trouve même sa raison d’être », conclut-elle. 

Par son engagement bénévole qui ne connaît pas de frontières, Sarah représente l’exemple parfait d’une citoyenne du monde. C’est pourquoi nous avons le plaisir d’annoncer que Sarah Twomey a été nommée bénévole du mois de septembre 2017.  

Haut de page