Prix Marcel-Côté de leadership en service communautaire - Récipiendaire pour 2016-2017

Kedous Mekbib

Le Centre Michaëlle-Jean pour l’engagement mondial et communautaire est fier de présenter la lauréate du prix Marcel-Côté de leadership en service communautaire 2017 à Kedous Mekbib, Faculté des sciences.

Pour Kedous Mekbib, étudiant de troisième année en sciences biomédicales, l’engagement communautaire consiste à cerner un besoin au sein de sa communauté, puis à trouver le moyen d’y répondre. C’est justement la mission de la Association of Black Aspiring Physicians (ABAP), une association de médecins noirs en devenir, dont le jeune homme a été coprésident cette année.

Fondée à l’Université d’Ottawa et dirigée par des étudiants, l’ABAP est un organisme à but non lucratif faisant partie de Community of Support, un programme établi à l’Université de Toronto qui vise à accroître le nombre d’étudiants autochtones, noirs ou économiquement défavorisés, inscrits à un programme de médecine. L’ABAP s’attaque en particulier au problème de la sous-représentation d’étudiants noirs en médecine, en offrant – sous forme de conférences, d’ateliers et de mentorat – du soutien à ceux qui sont intéressés par une carrière dans ce domaine.

Kedous a joué un rôle prépondérant au sein de l’ABAP, dans l’élaboration d’activités, l’augmentation des affiliations et la sensibilisation sur le campus ou en dehors de celui-ci. Il était responsable, entre autres, de communiquer avec divers membres et associations, de trouver des idées pour améliorer l’association, de déléguer des tâches et de coordonner des événements. Parmi ces derniers, l’un des plus importants et des plus réussis, White Coats, Black Doctors, a mis en vedette des praticiens, des résidents et des étudiants noirs. Ces invités, qui aident d’autres à se préparer pour des études en médecine, ont narré leurs propres expériences dans le milieu. 

Une autre activité marquante a été le Medinar, un webinaire regroupant des conférenciers de tout le Canada, qui ont discuté de leur domaine de spécialisation et de leur cheminement de carrière. Parmi les nombreux médecins qui y ont assisté figuraient un ancien boursier Rhodes et une chirurgienne plasticienne issue de l’Université Yale.

Kedous affirme que le bénévolat lui a permis de se développer sur le plan personnel et d’enrichir son expérience étudiante. Il encourage fortement ceux et celles qui sont en première année à s’impliquer au sein de leur communauté et à jouer un rôle important parmi la population étudiante. « Le bénévolat procure l’occasion de faire des rencontres et de connaître des expériences formidables, », ajoute-t-il.

Pour ce qui est du leadership, le jeune homme offre les conseils suivants : « Il faut avoir de bonnes idées et une vision pour son organisation. Il faut aussi savoir s’engager et mettre autant de volonté que de passion dans ce qu’on fait et être prêt à tout. Un vrai leader doit travailler fort et servir d’exemple afin de diriger une équipe efficacement. »

Kedous espère que l’ABAP continuera de grandir. Et pour cela, il a entrepris le premier pas en étendant l’organisme à l’Université Carleton l’année dernière.

Pour son leadership extraordinaire et sa motivation déterminée, Kedous Mekbib se voit décerner le prix Marcel-Côté de leadership en service communautaire 2017.

 

 

 

 

Haut de page