Résultats des projets


Projets 2016-2017

Mireille Gauthier : du leadership pour sauver les abeilles

Construire des habitats pour les abeilles au sein de collectivités stratégiques d’Ottawa en collaboration avec Les Ami(e)s de la Terre
Mireille en position de l'œuf avec des plants de semis a planté

Il existe certaines qualités qui caractérisent un leader : savoir motiver les gens, planifier, organiser, écouter, soutenir, déléguer, persévérer… ces habiletés, Mireille Gauthier les possède sans conteste. De février à juin 2017, dans le cadre du programme Leaders en environnement de TD, la jeune femme a participé au projet Bâtir des habitats pour les abeilles, mis sur pied par Friends of the Earth Canada en collaboration avec l’organisme Logement communautaire d’Ottawa et le Jardin écologique Fletcher.

Inscrite à la Faculté des arts au programme de baccalauréat en études environnementales, Mireille vient de terminer sa troisième année. Elle cumule des centaines d’heures de bénévolat, que ce soit sur le campus avec le Bureau du développement durable ou à l’extérieur avec le MarchéMobile, ou encore, lorsqu’elle a participé à un projet d’engagement communautaire au Guatemala. Toutefois, elle s’est sentie interpellée par la cause des abeilles sauvages du Canada et n’a donc pas hésité à s’engager comme chef d’équipe du projet.

Les étudiants bénévoles debout en ligne devant une plate-bande surélevée remplis des plantes

D’après elle, plusieurs de nos causes urgentes dans le monde sont de nature politique, controversée ou plutôt intense, tandis que celle des abeilles sauvages touche tout le monde et permet au grand public de penser à l’environnement d’une manière simple et directe, et de comprendre que chacun de nous a vraiment le pouvoir et la possibilité d’agir. « Les abeilles sont des pollinisateurs essentiels pour la majorité de notre nourriture », explique Mireille. « Maintenir la diversité de ces espèces est crucial pour le bien de tous. » La création d’habitats est un moyen efficace de promouvoir la survie des abeilles et de sensibiliser les gens à leur sujet. Pour Mireille, c’est aussi l’occasion de participer à une initiative qui la passionne et de développer ses qualités de leader : « Je n’avais jamais eu la chance de mener un projet de cette envergure, et grâce à celui-ci, j’ai grandement amélioré mes habiletés de leadership ». Beatrice Olivastri, directrice générale de Friends of the Earth Canada, reconnaît également les qualités de leader de l’étudiante : « Mireille a travaillé pour nous aussi bien en tant que bénévole qu’en tant qu’employée rémunérée, et dans chacun de ses rôles, elle s’est avérée être un membre productif au sein de son équipe. Elle a fait preuve de leadership par sa façon de présenter notre campagne dans divers milieux et d’encourager des personnes à nous aider volontairement ».

Vous aussi, vous pourriez avoir la chance de vous impliquer comme Mireille et de faire avancer une cause qui vous passionne, tout en cultivant vos habiletés de leader! Le Centre recrute pour les projets TD . Venez nous voir ou consultez le navigateur dans votre compte uoZone!


Des serres urbaines au service de la communauté

Serre urbaine du Le Centre de ressources communautaires Rideau-Rockcliffe | Rideau-Rockcliffe Community Resource Centre urban greenhouse

Le samedi 1er octobre, un groupe d’étudiants et d’étudiantes se sont rassemblés pour lancer le premier projet Leaders en environnement de TD de l’année 2016-2017.  Le Centre de ressources communautaires Rideau-Rockcliffe nous avait proposé de travailler avec un groupe d’étudiants pour examiner la possibilité de revitaliser une serre urbaine dans le cadre d’un projet d’entreprise sociale. Des étudiants de premier cycle et des cycles supérieurs issus de cinq facultés (Arts, Génie, Sciences, Sciences sociales et Telfer) ont uni leurs efforts pour voir la faisabilité de cette revitalisation du point de vue technique, pour vérifier l’existence d’une demande pour les denrées ainsi produites et pour sensibiliser les jeunes au développement en l’intégrant à l’enseignement donné dans les écoles de la région. 

« J’ai trouvé fascinant de voir comment les sciences et les affaires peuvent s’imbriquer; je n’avais jamais suivi de cours en gestion », affirme Eunice Mang, étudiante de la Faculté des sciences. Victoria Gallagher était heureuse de pouvoir faire le lien entre le projet et ses travaux universitaires : « C’était vraiment intéressant de visiter les serres et de constater les répercussions de la production locale. J’ai récupéré cette expérience dans le cadre d’un travail dans un de mes cours. »

Tous les membres de l’équipe œuvrent à ce projet en plus de leurs cours, de leur emploi et de leurs autres engagements. Kaitrin Doll du Centre Rideau-Rockcliffe, qui a travaillé étroitement avec les trois équipes, a été « vraiment impressionnée par la diversité des étudiants impliqués; cette multitude de perspectives nous met tous en situation d’apprentissage. C’est du vrai travail d’équipe. »

Trois projets Leaders en environnement de TD sont réalisés chaque année. Ces activités doivent être bénéfiques à la fois aux étudiants et à la communauté universitaire. Le conseil que donnerait Rajan Gohil aux étudiants qui pensent s’impliquer? « Foncez. Vous vivrez une nouvelle expérience! » Haoran Shi abonde dans le même sens : « Vous ne saurez jamais ce que c’est si vous n’essayez pas. »

Haut de page